Mail Twitter   Mail  

Le coin lecture : S’aimer, malgré tout

Hello ♥ J'espère que vous allez bien ! Avez-vous profité de ce long week-end pour vous plonger dans un bon livre ? Moi oui ! J'ai commencé et terminé un tout nouveau roman : S'aimer, malgré tout de Nicole Bordeleau, paru le 12 mai dernier chez Flammarion.

Résumé : 

Que faire lorsqu’on se retrouve au cœur d’une vie qui ne nous ressemble plus ? Tous les jours, c’est la brûlante question que se pose Édith, une jeune femme brillante à qui tout semble réussir, mais qui souffre au plus profond de son âme. Alors qu’elle est sur le point de tout perdre, elle découvre dans les journaux intimes de son père les raisons pour lesquelles la honte se transmet dans sa famille depuis des générations. Décidera-t-elle de suivre le chemin tracé ou de briser le cercle de la dépendance pour remonter vers la lumière?

Un voyage à travers trois époques, trois générations, des vies d’hommes et de femmes qui oscillent entre raison et folie, mais qui partagent la même quête, celle d’être aimés, malgré tout.


Edith Lebeau Davis est une jeune femme à qui tout réussit, du moins en apparence, car derrière son image de business woman accomplie, Edith n'est plus que l'ombre d'elle-même. Submergée par ses responsabilités professionnelles et rongée par l'alcool, la jeune femme s'enfonce de plus en plus chaque jour. Un événement va la forcer à refaire surface. Elle va alors partir en quête de ses origines et d'elle-même, à travers les journaux écrits par son défunt père.

Ce roman nous raconte le parcours de vie de plusieurs générations d'une même famille : leurs aspirations, leurs déceptions et les embûches qui ont jalonné leur parcours. On comprend que le souhait profond de chaque personnage de ce récit est simplement d'être aimé et reconnu par son entourage pour ce qu'il est. 

A la lecture de S’aimer, malgré tout, on se souvient que les erreurs et les choix de nos ancêtres marquent également nos propres vies, de la même façon que ceux qui l'ont précédée ont façonné la vie actuelle d'Edith. C'est en observant son passé que la jeune femme trouvera les clés qui transformeront son avenir.

Je dois dire qu'il m'a été difficile d'observer la descente aux enfers de ce personnage au début de l'ouvrage, tant Edith me renvoyait à une partie de mes propres souffrances et de mes propres peurs. La jeune femme ne voit pas d'issue à sa situation et seul un retournement de situation lui permet finalement de prendre recul. Je sais combien il est parfois nécessaire de toucher le fond pour mieux rebondir ensuite. Il en était de même pour certains autres protagonistes du roman, d'où une lecture compliquée pour moi par moment. 

S’aimer, malgré tout m'a émue et parfois bouleversée, car il touche à la part d'ombre et de folie que nous avons tous en nous. Accepter ses faiblesses pour mieux s'accepter et s'aimer, voici le message que nous délivre Nicole Bordeleau à travers ce roman réaliste et émouvant.


Editions Flammarion
Paru le 12 mai 2021

Version papier : 22,00€
Version numérique : 14,99€

Service presse


Commentaires

  1. Je lis quatre livres en même temps en ce moment ^^ Et ce sont de belles lectures en plus!

    RépondreSupprimer
  2. C'est un livre qui pourrait me plaire mais peut être d'ici quelques mois, pour le moment je suis dans des lectures plus "légères" comme on dit

    RépondreSupprimer
  3. oui je lis et pas mal en ce moment, j ai ai trop en file de lecture :)
    ça fait du bien je trouve de lire à nouveau :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire