jeudi 13 février 2020

Vie de maman et lâcher-prise

Vie de maman et lâcher-prise, ces deux notions sont-elles réellement compatibles ? Si je vous pose la question aujourd'hui, c'est que je me la suis beaucoup posée l'année dernière. Après plusieurs semaines de pression intensive au quotidien, j'ai fini par craquer en début d'année. Peu importe le nom que l'on donne à ce phénomène, coup de blues passager, déprime hivernale ou même dépression et burn-out parental, toujours est-il que j'ai dû m'arrêter. 

J'ai atteint ma limite. Je ne pensais pas en avoir une, ou tout du moins je ne pensais pas l'atteindre un jour, et puis c'est arrivé. Le trop plein de stress s'est transformé en angoisse quotidienne, puis en craquage.


Alors est-il possible de pratiquer le lâcher-prise et d'être en même temps une maman efficace. Car pour moi c'est de cela qu'il s'agit. Si je dois lâcher prise, je dois aussi accepter de ne pas tout gérer. Seulement qui prendra le relais à ma place ? Mon homme a beau m'aider beaucoup avec les enfants, il est le premier à dire qu'il se repose sur moi pour organiser et prévoir notre quotidien. J'ai du mal à lever le pied malgré son soutien.

Depuis mon burn out, je me force à déléguer, mais ça reste compliqué pour moi. Parfois je ne peux m'empêcher de surveiller ou de vérifier si les choses sont bien faites, sauf que de cette façon, je conserve la charge mentale dont je suis censée me débarrasser. Bref, ce n'est pas parce qu'on délègue que l'on se sent plus léger.


Le lâcher-prise se passe aussi dans la tête. Il ne s'agit pas seulement de demander de l'aide, mais aussi d'accepter cette aide et d'arrêter de s'accrocher à ce qui nous fait souffrir. C'est un changement qui prend du temps. Pour moi, le plus simple est encore de m'éloigner. Quand je passe le relais à mon mari, j'essaie de sortir ou de m'isoler dans une pièce de la maison. Car tant que je suis à proximité de mes enfants, mon cerveau ne peut s'empêcher de s'emballer.

J'ai encore beaucoup de chemin à faire, mais je sais que c'est possible. Je suis convaincue que vie de maman et lâcher-prise ne sont pas incompatibles. Mais cela dépend des situations et des personnes. Personnellement, après m'être laissée submergée pendant des années par mon rôle de maman, et après être allée jusqu'à m'oublier moi-même, faire machine arrière aujourd'hui est difficile. Mais pas impossible. Le temps sera mon meilleur allié...

Qu'en pensez-vous ?



5 commentaires:

  1. C'est bien compliqué pour moi aussi de lâcher prise même si j'y travaille... Et je sens bien par moment que je ne suis pas loin de certaines limites. Bon courage.

    RépondreSupprimer
  2. Le lâcher prise demande surtout à un moment donné qu'on accepte que les choses ne soient pas faites comme l'on voudrait. Alors oui, la douche n'est pas prise tous les soirs, les devoirs ne sont pas faits parfaitement, et le coucher se fait plus tard mais si cela permet d'avoir une certaine quiétude dans le foyer, n'est ce pas là le principal. Tu as bien compris qu'il fallait quitter la pièce pour pouvoir lacher mais t'occuper de toi en faisant par exemple une activité permet vraiment de souffler. Signé une maman qui contrôlait jusqu'au point de non retour <3 bon courage

    RépondreSupprimer
  3. Je suis désolée pour toi mais je te comprends tellement ♥ il y a des jours, je t'avoue j'ai envie de craquer, et puis un jour je me suis ressaisis, et j'ai lâcher prise, et puis j'ai appris à déléguer, et à oublier le presque parfait

    RépondreSupprimer
  4. J ai beaucoup de mal à lâcher prise. Je pense beaucoup parce que je veux que les choses soient faites tout de suite et ça tout le temps. Je délègue de plus en plus mais c est pas suffisant. C est tout un apprentissage à faire. Bisous et bon courage

    RépondreSupprimer
  5. Nous sommes des mamans qui voudraient que tout soit parfait pour notre famille ! Malheureusement, on ne peut pas être partout. J'avoue que je gère tout ici : les Rdv médicaux des filles y compris ceux de Monsieur lol, tout ce qui concerne l'école (cantine, sortie, garderie etc...), parce que je connais mon problème : j'aime que les choses soient bien faites et bien cadrées ! Il faut qu'on arrive à se détacher de tout ça et accepter que les choses soient pas faites comme on le voudrait...On va y arriver, il nous faut juste du temps, énormément de temps ;).

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...