vendredi 9 août 2019

Mes balades à vélo dans le sud des Ardennes

L'été est la saison propice à la douceur et au changement de rythme. Entre détente et farniente, j'ai choisi de profiter de mon temps libre pour faire du vélo, dans les chemins de campagne qui bordent mon petit village ardennais. Au fil des kilomètres, j'y ai redécouvert un sentiment de liberté que je n'avais pas ressenti depuis longtemps. Le vent dans les cheveux, le soleil comme compagnon de route et les paysages qui défilent paisiblement... Ce sont des sensations que j'adore !


Le sud des Ardennes accueille une partie des grandes plaines céréalières champenoises. La Marne ne se situe qu'à quelques kilomètres et il m'arrive parfois d'y passer lors de mes balades. Ici les paysages ne sont pas aussi plats que l'on pourrait le croire. Hormis le long des cours d'eau, les reliefs sont bien présents, mais ils sont très linéaires. Les hauteurs culminent à seulement 200 mètres d'altitude. Les pros du vélo ou du VTT en montagne trouveront cela reposant, mais je peux vous dire que pour une débutante comme moi, c'est déjà beaucoup.

Je vous propose de découvrir les photos que j'ai pu prendre pendant mes diverses pérégrinations, et qui sait, peut-être aurez-vous l'envie d'enfourcher votre vélo après avoir lu cet article ?







J'aime redécouvrir ces paysages familiers d'un nouveau point de vue. Quand je m'arrête pour reprendre mon souffle et m'hydrater, j'observe autour de moi les champs à perte de vue, attendant d'être moissonnés, ou les clochers des villages qui se détachent sur l'horizon, avec le ciel bleu pour toile de fond. En prenant d'assaut les hauteurs, vous vous rapprocherez certainement de majestueuses éoliennes, si nombreuses dans notre région.

Sur mon vélo, les chemins deviennent des pistes à explorer, et rien ne remplace le plaisir d'emprunter un nouvel itinéraire que je n'ai pas encore parcouru. A mon passage, pourtant discret, quelques oiseaux ou insectes s'envolent rapidement, effrayés de me voir perturber leur simple tranquillité. Certains se laissent parfois photographier, posant fièrement sous mon objectif.








Selon le moment de la journée et la météo, la lumière change. Le soir, le ciel s'enflamme et nous offre ses plus belles couleurs. Rien que pour la vue, cela vaut la peine de prendre son vélo et de partir se perdre dans les paysages colorés du sud des Ardennes. Tôt le matin ou en soirée, vous aurez certainement la chance de croiser des animaux sauvages, comme des perdrix, des lièvres ou même des chevreuils. Alors n'oubliez pas de prendre votre appareil photo !

Qui a dit qu'il y avait besoin d'aller loin pour s'émerveiller ? 




6 commentaires:

  1. cette année on part loin en vacances mais sur une période courte :)
    et ensuite on va découvrir notre département, il est plein de secrets et de beautés.
    Il suffit d ouvrir les yeux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pas besoin d'aller très loin pour s'émerveiller ! :)

      Supprimer
  2. J'adorerais faire ce genre de balade mais je ne sais pas bien faire du vélo (la honte ��)

    RépondreSupprimer
  3. Comme toi je me régale de balades dans ma région, la France est un beau pays

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui chaque région possède de vrais petits trésors à découvrir ! :)

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...